Thierry Rabu Pochet KLMANAGEMENT A

Un pilotage des projets vraiment excellent

Un pilotage fin de notre activité industrielle pour donner satisfaction à nos clients dans les plus brefs délais.

 

Le coeur de l'entreprise

 

Le contexte est très compétitif. L'avantage différentiel de chaque entreprise se caractérise plutôt par la partie Service. Cette partie Service a des critères assez basiques. Le lead time est important, mais le lancement des nouveaux projets est fondamental.

 

Aujourd'hui on est au confluent de changements de nature par rapport à nos clients en termes de prévisions. Ils ne les émettent pas de la même manière qu'il y a quelques années, il y a beaucoup moins d'inertie et ils sont beaucoup plus dans la notion de time to market, tant au niveau des lancements de produits qu'au niveau du récurrent.

 

Tout le monde a besoin de working capital. A ce titre, tout le monde essaie de limiter les stocks intermédiaires. Pour nous ce pilotage fin de notre activité industrielle mais aussi de nos stocks est colossal en termes d'impact à la fois pour notre situation de cash, qui nous permet ou non d'investir, et pour notre flexibilité et notre agilité pour donner satisfaction à nos clients dans les plus brefs délais.

 

On va commencer sur un périmètre relativement étroit, qui est le coeur même de l'entreprise : le projet client. Au delà de ce projet client, le projet industriel, le projet achats vont être embarqués dans l'aventure.

 

Au delà même de Pochet Flaconnage, pour nous la vision suprême est d'établir ce bridge au niveau de la notion de multi-matériaux qui est fondamentale et stratégique pour le Groupe Pochet. Il regroupe des activités de plasturgie, de métalloplastie, qui vont bien au delà de l'activité du verre. C'est vraiment le process qui se cache derrière qui nous permettra d'aller au delà.

 

On donnait auparavant de façon un peu nonchalante à nos clients le délai qui nous plaisait. Maintenant, on entend un délai et on essaie de matcher avec les besoins du client, ce qui est très différent, notamment dans cette industrie lourde, puisque la verrerie est une industrie lourde, comparée à l'industrie plastique.

 

Faire tourner ou pas une machine à injection c'est possible et facile, alors qu'un four doit toujours tourner. Là il y a antagonisme d'équipements et d'assets. On doit s'y adapter. Il faut avoir véritablement un pilotage des projets vraiment excellent et d'autre part un système de supply chain complètement adapté.

 

Quand on regarde notre contexte multi-sites, on s'aperçoit que dans chaque usine on a des pratiques qui sont au niveau de maîtrise voire d'excellence dans certains cas. Si l'on pouvait les combiner sur toutes nos usines, cela nous permettrait d'atteindre l'Excellence beaucoup plus rapidement.

 

La partie projets va nous aider à régler tous ces petits problèmes.

 

VignetteRelation2
VignetteSujetEnquoi
VignetteSujetArticlesAssocies
VignetteSujetArticleUN
 

 

NOS OPERATIONS

Thomas Mathieu BREZILLON KLMANAGEMENT H

NOTRE CHAINE VIDEO

YOU TUBE

NOTRE ACTUALITÉ

KLMANAGEMENT USINE IDEALE H